Outre l'incontestable innocence du dessin de cet enfant, réalisé sans aucun sous-entendu, outre que cette exposition s'inscrit dans un travail mené par notre association entre un orphelinat indien et l'école du Jardin de Ville, dans un projet d'éducation à la solidarité et à l'ouverture sur le monde, c'est un piètre exemple de brutalité et d'intolérance qui s'offre au jugement de nos enfants.



Nous avons fait au mieux en remplaçant le panneau détruit par un panneau explicatif.
Lire l'article de Grenews sur le sujet

A lire dans la presse

  • Grenews